Proposition de lecture

Vivre autrement
Écovillages, communautés et cohabitats,

Leafe Christian, Diana.
Les éditions Écosociété, 2015.

 

Il n’est plus possible d’ignorer le changement majeur qui s’opère dans les consciences et dans le regard que les humains portent sur eux-mêmes, et sur leur mode de vie destructeur. Aujourd’hui, un nombre croissant de personnes cherchent un moyen de vivre en harmonie avec leurs valeurs et avec la nature. En plus des populaires coopératives d’habitation, saviez-vous qu’il y a un nombre croissant de projets d’écovillage? ? Vivre autrement se base sur l’expérience de dizaines de pionniers-fondateurs pour proposer des outils concrets qui vous aideront à concevoir, organiser et poursuivre votre audacieux projet, en évitant les erreurs et les pièges pouvant mettre votre rêve en péril. Cette mine d’infor-mation recueillie par une icône du mouvement des éco-villages démontre la viabilité de ces derniers. Cette nouvelle édition, revue et mise à jour, réaffirme toute la pertinence de l’expérience des communautés intentionnelles dans la configuration d’un monde qui place le vivre-ensemble au cœur de ses priorités.

Disponible chez :

La démocratie se meurt, vive la sociocratie!
Charest, Gilles
Les éditions EDIZIONI ESSERCI, 2007.

 

La démocratie se meurt, vive la sociocratie est un ouvrage d’espoir. On y apprend que les conflits et la violence, dont nous sommes quotidiennement les témoins dans nos organisations et dans la société, résultent en fait de la destruction des structures naturelles de communication et de prise de décisions qui régulent les systèmes vivants.
Ces structures peuvent être restaurées en appliquant des règles simples qui favorisent l’expression de l’intelligence collective : le cercle comme lieu de prise de décisions, le consentement comme mode de prise de décisions, le double lien comme instrument de communication entre les niveaux hiérarchiques et l’élection par consentement pour affecter les membres de l’unité de travail dans leurs fonctions.
Depuis la dernière guerre mondiale, toutes les recherches le démontrent, l’efficacité et le comportement éthique en milieu organisationnel sont fonction de la collaboration responsable de tous les partenaires grâce à un fort sentiment d’appartenance à l’organisation. L’étude, en cybernétique, des systèmes auto organisés a mis en lumière les conditions de cette collaboration. Le mode de gouvernance inspiré de ces recherches est maintenant connu sous le nom de Sociocratie, le pouvoir issu du « socios », du fait social, du NOUS, des liens qui nous unissent.

Ce modèle de gouvernance s’applique à toutes les formes d’organisations : l’entreprise privée, les associations, les organismes d’intérêt public ou les structures politiques.

DESTINATAIRES : La démocratie se meurt, vive la sociocratie traite d’un sujet universel qui conditionne notre savoir-vivre ensemble : le pouvoir. Il s’adresse donc à ceux et celles qui exercent le pouvoir comme à ceux et celles qui le subissent : les dirigeants et leurs collaborateurs, les parents et leurs enfants, les enseignants et leurs étudiants, les pasteurs et leurs fidèles, les chefs syndicaux et leurs membres, les politiques et leurs citoyens…
Il intéressera tout particulièrement le milieu des affaires qui sait très bien que l’adhésion des collaborateurs aux décisions est un gage non seulement de santé sociale de l’entreprise, mais aussi de sa santé commerciale et financière.
Ce livre s’adresse aux chefs et aux aspirants chefs qui conçoivent que diriger, même avec la plus grande rigueur, c’est aider et que coopérer signifie d’abord et avant tout comprendre!

35$

Cliquez ici pour acheter

Partagez!